10 Questions sur les toilettes sèches
préserver l'environnement

1) Quel est le principe des toilettes sèches ?

2) Comment fonctionnent les toilettes sèches ?

3) Pourquoi utiliser des toilettes sèches ?

4) Où installer les toilettes sèches à l’intérieur ?

5) Comment installer des toilettes sèches ?

6) Les toilettes sèches dégagent-elles des odeurs ?

7) Quels seaux pour les toilettes sèches ?

8) Quelle quantité de sciure pour toilettes sèches ?

9) Qu’est-ce-que composter ?

10) Quel type de toilette sèche choisir ?



1) Quel est le principe des toilettes sèches ?

Les toilettes sèches sont tout simplement des toilettes dites traditionnelles, hormis le fait qu’elles ne soient pas reliées à un système d’écoulement des eaux, et qu’à la place de tirer la chasse d’eau il suffit de verser de la sciure de bois, copeaux…

Les toilettes sèches sont mises en œuvre « soit pour traiter en commun les urines et les fèces. Dans ce cas, ils sont mélangés à un matériau organique pour produire un compost ; soit pour traiter les fèces par séchage. » (Article 17 de l’arrêté du 7 Septembre 2009 à voir -> ici)

Les toilettes sèches sont « composées d’une cuve étanche recevant les fèces ou les urines. La cuve est régulièrement vidée sur une aire étanche conçue de façon à éviter tout écoulement et à l'abri des intempéries. » (Article 17 de l’arrêté du 7 Septembre 2009 à voir -> ici)


principe des toilettes sèches

2) Comment fonctionnent les toilettes sèches ?

Le fonctionnement des toilettes sèches est très simple et peut se résumer en seulement 2 étapes :

  • Étape 1 - Verser de la sciure (environ 5 cm) dans votre seau.
  • Étape 2 - Une fois votre commission faite, il faut la recouvrir entre 1 et 2 mesures de sciure, copeaux de bois, feuilles sèches broyées…

Voilà c’est tout ! Le fonctionnement et l’utilisation de toilette sèche ne sont finalement pas compliqués !


3) Pourquoi utiliser des toilettes sèches ?

L’utilisation de toilette sèche permet de :

  • Économiser de l’eau : l’utilisation de toilette sèche permet de réduire la quantité d’eau gaspillée car chaque habitant utilise en moyenne jusqu’à 40 litres d'eau potables par jour uniquement en tirant la chasse d’eau (3 à 12 litres d’eau par utilisation). L’utilisation de toilette sèche permet donc d’économiser de l’eau.

    économie d'eau potable
  • Moins polluer : l’utilisation de toilette sèche ne nécessitant pas d’eau permet de diminuer le rejet d’eaux polluées dans l’environnement car même une fois traitée, l’eau utilisée engendre des dégradations des écosystèmes aquatiques et des eaux souterraines. L’utilisation de toilette sèche permet donc de moins polluer.
  • Enrichir la terre : l’utilisation de toilette sèche permet d’enrichir la terre car toutes les déjections récoltées avec l’utilisation de toilette sèche permettent, une fois compostées, de fournir un engrais naturel et gratuit pour le jardin, potager… L’utilisation de toilette sèche permet donc d’enrichir la terre de manière saine et économique.

Économiser de l’eau, moins polluer et enrichir la terre sont autant de raisons d’utiliser les toilettes sèches afin de protéger la planète.


4) Où installer les toilettes sèches à l’intérieur ?

Ai-je le droit d’installer des toilettes sèches chez moi ?

Eh bien oui ! Selon la réglementation (arrêté du 7 Septembre 2009 à voir -> ici) si vous possédez un terrain permettant le compostage des déchets organiques, et que le processus se fait dans un réceptacle adapté, alors vous avez le droit d’installer des toilettes sèches sans autorisation, à condition de respecter quelques règles :

Les toilettes sèches (sans apport d’eau de dilution ou de transport) sont autorisées, à la condition qu’elles ne doivent :
enrichir la planete

  • pas générer de nuisance pour le voisinage
  • pas rejeter de liquide en dehors de la parcelle
  • pas polluer en dehors du réceptacle (composteur)
  • pas polluer les eaux superficielles ou souterraines

Trouver un lieu d’installation des toilettes sèches est donc facile, à partir du moment où ces conditions sont respectées.


5) Comment installer des toilettes sèches ?

Installer des toilettes sèches est très facile car l’installation ne nécessite aucun raccordement. Installer votre toilette sèche revient donc dès lors à trouver un sol plat, ou tout du moins aplani, nivelé, et le tour est joué.

En effet, l’installation ne pourra être que plus solide, et le tout plus stable si le sol est plat.

De plus, le confort d’utilisation ne pourra être qu’accru sur une surface à peu près plate.


6) Les toilettes sèches dégagent-elles des odeurs ?
toilettes sèches sans odeurs

Eh bien c’est faux, les toilettes sèches ne sentent pas mauvais, l’apport de matière carbonée (sciure, copeaux de bois…) permet de stopper l’humidité favorable à la fermentation et de bloquer les éventuelles odeurs de vos besoins.

Vos besoins étant plus ou moins riches en azote, cet apport permet de démarrer le processus de compostage. Il est recommandé de verser une à deux mesures de sciure ou copeaux de bois pour que le rapport Carbone/Azote soit suffisant.

Aucune odeur n’est donc à craindre dans l’utilisation des toilettes sèches.


7) Quels seaux pour les toilettes sèches ?

quel seau choisir pour sa toilette sèche

2 alternatives s’offrent à vous en ce qui concerne le seau pour votre toilette sèche, la première est le seau plastique, et la seconde est le seau inox :

  • 1 - le seau plastique (la plus économique) :

le seau plastique, qui doit être de qualité alimentaire afin de ne pas prendre les odeurs, est l’option la plus économique et est celle avec le meilleur rapport qualité/prix comme seau pour votre toilette sèche.

  • 2- le seau inox (la plus durable) :

le seau inox, est la meilleure alternative au seau plastique, certes d’un coût plus élevé, mais le seau inox à l’avantage d’avoir une plus longue longévité et est plus durable que le seau plastique.


8) Quelle quantité de sciure pour toilettes sèches ?

La quantité de sciure nécessaire au bon fonctionnement de toilette sèche est bien entendu en lien avec le nombre d’utilisations. Afin de mieux s’y retrouver, et avoir une idée approximative des quantités de sciure nécessaires pour des toilettes sèches, voici un tableau résumant le nombre d’utilisations pour chaque conditionnement :

copeaux de bois pour toilette sèche

Conditionnement 20 litres 40 litres 60 litres 80 litres
Nombre d'utilisations ≃50 utilisations ≃100 utilisations ≃150 utilisations ≃200 utilisations




9) Qu’est-ce-que composter ?

La fréquence des vidanges de votre toilette sèche varie en fonction du nombre d’utilisations (la fréquence pour une famille de deux adultes et deux enfants, sera plus élevée que pour un couple).

Lorsque le seau est plein ou que vous jugez que la quantité est suffisante, vous n’avez plus qu'à le prendre et le vider dans votre composteur, ou tout autre lieu que vous jugerez adéquat afin de composter et d’enclencher le processus de biodégradation.

Les produits issus de l’utilisation de toilettes sèches et après compostage peuvent être valorisés sur votre parcelle, celle de votre voisin…


10) Quel type de toilette sèche choisir ?

Plusieurs types et modèles de toilettes sèches existent, il y en a pour tous les goûts, pour toutes les envies, et pour tous les besoins, par conséquent plusieurs éléments peuvent changer :

- Le modèle de seau :

Les toilettes sèches peuvent avoir différents types de seaux, il existe des modèles avec soit un seau en plastique de 18, 20 ou 22 litres, soit un seau en inox de 22 litres.

- Le type de bois utilisé :

Les toilettes sèches existent soit en bois brut naturel, ou en bois huilé (plus résistant face aux salissures et aux taches), il est également possible de choisir un modèle en bois de couleur.

- Le modèle d’abattant souhaité :

Les toilettes sèches peuvent être équipées d’un abattant en bois brut naturel, ou bien d’un abattant colorés.

Toutes ces variantes de modèles de toilettes sèches sont disponibles sur notre site : https://mes-toilettes-seches.fr